Les valeurs du cabinet

Maître Angélica Ramos est combative et disponible pour ses clients.

Elle s’engage, chaque jour, à défendre ses clients en respectant les valeurs qui gouvernent sa profession.

L’ indépendance :

L’avocat se doit de ne jamais être influencé. Il garantit à son client que les conseils qu’il lui donne ne seront jamais guidés par un intérêt personnel ou une pression extérieure.

La discrétion :

L’avocat doit garder pour lui les confidences ou les secrets qu’il a reçu de son client. Le respect du secret profession est général absolu et illimité dans le temps.

La loyauté :

L’avocat ne peut conseiller ou défendre deux parties dont les intérêts sont susceptibles de s’opposer. L’avocat ne peut être le défenseur de plus d’un client dans une même affaire s’il y a un conflit entre les intérêts de ses clients

La prudence :

L’avocat doit faire preuve de prudence, pour ne pas conseiller à son client une solution s’il n’est pas en mesure d’apprécier la situation décrite, de déterminer à qui ce conseil ou cette action est destiné, d’identifier précisément son client. Lorsqu’il a des raisons de suspecter qu’une opération juridique pourrait avoir pour résultat la commission d’une infraction, il doit s’efforcer d’en dissuader son client. S’il n’y parvient pas, il doit se retirer du dossier.

L’ humanité :

L’avocat se doit être à l’écoute de son client, être compréhensif, et doit avoir de la compassion envers son client.

Le respect des droits de la défense :

L’avocat se doit d’être loyal y compris à l’égard de la partie adverse. Il doit respecter les droits de la défense et le principe du contradictoire.  La communication mutuelle et complète des moyens de fait, des éléments de preuve et des moyens de droit se fait spontanément, en temps utile et par les moyens prévus par les règles de procédure.

La courtoisie :

L’avocat doit se comporter de façon courtoise.

L’intégrité :

L’avocat se doit d’être intègre. Il peut choisir de prendre en charge un dossier, comme il peut choisir de s’en décharger.

Cette faculté garantit pour son client une relation de qualité basée sur une confiance mutuelle et la transparence indispensables pour permettre à un avocat de défendre convenablement les intérêts de son client.

La dignité :

L’avocat doit respecter les règles de la morale, et respecter scrupuleusement les règles qui s’imposent à lui.

 La discipline :

L’avocat se doit d’être discipliné pour respecter ces règles qui lui sont imposées.